La programmation de notre saison 2017

Il y avait longtemps qu’on ne vous avait écrit… En 2016, La Galerie des Nanas a subi les éléments et a considérablement ralenti ses activités. Vous le savez toutes et tous, la disparition prématurée et soudaine de Martine Birobent, artiste et co-fondatrice de la galerie, fut un choc. Des annonces ont été médiatisées et levaient le voile sur notre futur, parlaient d’ajustements à notre grille de programmation annuelle (voir La Tribune de Sherbrooke).

Eh bien nous y voilà. 2017 est là et nous sommes en mesure de vous divulguer certaines de nos activités à venir. Pour le moment pas de grands changements. Une belle programmation intra-muros et aussi en déplacement. On assume nos passions !

Cette année à nouveau, nous étions présents à la Outsider Art Fair de New-York du 19 au 22 janvier 2017, en binôme avec Galerie Polysémie de Marseille. Logés au stand 32, nous ferons d’abord une large place au travail de Martine Birobent ainsi qu’à la grande Danielle Jacqui, pour qui il s’agira de l’une des toutes premières présences significatives en territoire Nord-Américain. Nous en reparlerons bientôt… Notre stand présentera aussi les œuvres de Anne-Marie Grgich, Anick Langelier, Caroline Dahyot, Evelyne Postic, Jean-Pierre Nadau, Philippe Azema, Olivier Blot, Alexandre Lobanov, David Abisror ainsi que Davood Koochaki.

Danielle Jacqui – La maison de celle qui peint

Martine BirobentLes grands cycles de la vie, se tient du 26 mai au 2 juillet à l’espace Hortense du P’Tit Bonheur de St-Camille et donnera à voir des pièces cachées dans les réserves de la galerie, réalisées par Martine entre 1995 à 2010. Puisés dans les séries Elle, Danse et Mouvement, Mutants et Cambriens ou encore l’Enfant volant, nous sortirons de terre, de petits trésors enfouis. La commissaire montréalaise Flavie Boucher agira de plus comme médiatrice pour présenter une portion de cette exposition à l’automne 2017 dans le cadre du festival Art et Déchirure de Rouen en France.

Deux oeuvres de Martine Birobent sont aussi exposées à Harstad en Norvège pour l’exposition d’ouverture « Cool – The Artic Outsiders » de la Outsider Art Street Gallery, une nouvelle initiative du Stiftelsen Sør-Troms Museum. Milles mercis à Linda Rainaldi du blogue Inside Outsider Art.

Notre saison débute le 13 juin, avec un pré-accrochage d’oeuvres choisies sélectionnées pour l’exposition À l’état brut de la Chapelle historique du Bon-Pasteur (voir plus bas). En juin, l’artiste muraliste Danaé Brissonnet est en résidence de travail à la galerie.

Du 25 juillet au 23 août, nous vous offrons l’exposition Celle qui peint et celle qui brode ou les œuvres de Danielle Jacqui «Celle qui peint» et Emily Beer «Emily Brode». Emily Beer, dont le «Coeur Voodoo» illustre l’actuel communiqué, sera présente pour une résidence de travail à Danville du 25 au 31 juillet et un vernissage aura lieu lors d’un 5 à 7 le mercredi 2 août.

La présence d’oeuvres de Danielle Jacqui à La Galerie des Nanas constitue quant à lui un rêve matérialisé, grâce à une collaboration avec Galerie Polysémie de Marseille, celui de présenter pour la première fois au Canada, le travail de cette véritable fondatrice de l’art singulier, connue notamment pour sa demeure entièrement recouverte de peintures et bas-reliefs (à Roquevaire, France).

Emily Beer – Coeur Voodoo

Du 1er au 4 septembre dans le cadre du Symposium des Arts de Danville, se tiendra le vernissage de l’exposition Sourcils Bas de Mimi Traillette et Clara B. Turcotte. Exposition d’art lowbrow, à destination des publics de jeunes adultes et d’adolescentes – adultes «straight» s’abstenir. Ce courant, très graphique, puise dans le manga et la BD. Le propos est souvent caustique, humour noir et spleen cachés sous le vernis. Le vendredi 1er septembre, Clara B. Turcotte et Mimi Traillette présenteront une activité de créativité libre, dans nos ateliers, dans le cadre du Symposium des Arts de Danville, pour les clientèles des maisons des jeunes de l’Or Blanc et Au Point (Asbestos et Danville). Cette exposition se poursuivra jusqu’au 29 octobre 2017.

Jean-Robert Bisaillon, directeur artistique de La Galerie des Nanas agira à titre de galeriste associé auprès du commissaire Hugues Brouillet, de la Galerie Robert Poulin et du Musée Patrick Cady, pour l’exposition À l’état brut qui sera présentée du 28 septembre au 5 novembre 2017 à la galerie de la Chapelle Historique du Bon-Pasteur de Montréal. Cette exposition constituera une première au Québec pour les arts bruts, hors-les-normes, singuliers et outsiders. Y sera présenté le travail d’une vingtaine d’artistes du Québec, des USA et d’Europe.

Tags: , , , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Google+